DÉVELOPPEMENT STRATÉGIQUE POUR IMPLANTATION SAP

MISE EN CONTEXTE

L’entreprise est une société de transport en commun. Le département de l’entretien majeur (milieu syndiqué) performe la réparation et la fabrication de pièces critiques pour la mise en circulation de la flotte de véhicules lors de bris. Due à la nécessité de fournir des pièces rapidement et parfois en urgence, la gestion des activités de ce département nécessite une prise de décision et d’exécution rapide et efficace.

ÉTAPES DU PROJET

Phases Définir et Mesurer

  1. Définir le cadre du projet (contraintes et limites), rencontre des intervenants et visite sur le terrain;
  2. Établir la charte de projet (objectifs, cadre et parties prenantes clairement établis);
  3. Organiser et animer un atelier Kaizen pour établir la situation actuelle avec les gestionnaires et pour initialiser le projet (Benchmarking - Présentation des bonnes pratiques).

Phases Analyser et Améliorer

  1. Analyser le modèle industriel actuel et présenter les résultats;
  2. Organiser et animer des ateliers Kaizen afin de définir les scénarios possibles du modèle industriel;
  3. Cibler et évaluer les modèles possibles selon la méthode AHP et préciser l’impact, les coûts et bénéfices de ces modèles sur l’organisation et la solution TI future retenue;
  4. Évaluer l'impact du scénario choisi (modèle manufacturier et celui de la gestion d'inventaire/ flux de matières) sur les R&R, en coûts et modifications au requis système IT;
  5. Assurer l’arrimage entre le modèle de la chaine d’approvisionnement et celui du service d’entretien majeur afin de préparer adéquatement l’implantation de la solution SAP;
  6. Préparer et produire la documentation nécessaire afin de supporter la vision et la stratégie future pour initier le programme d’optimisation;
  7. Établir le rapport final avec la présentation de la nouvelle vision globale de la gestion de la production et des flux pour l'entretien majeur.

RÉSULTATS

  • Plan directeur de production établi et validé par l’ensemble de l’organisation;
  • Meilleure connaissance des méthodes de réparation et des délais (bureau des méthodes);
  • Meilleur contrôle sur le taux d’utilisation des machines et des ressources;
  • Sécurisation des délais de production / réponses aux demandes des clients;
  • Gestion optimisée des coûts;
  • Réduction des activités à non-valeur ajoutée des ressources dans les cellules de travail;
  • Meilleur contrôle de la gestion des matières premières (pièces neuves);
  • Possibilité de modularité des cellules de travail (ajout d’équipement, transfert d’activités);
  • Réduction des encours de fabrication pour les articles à besoins connus.