En 2008, l’un des plus importants concepteurs et manufacturiers d’autobus urbains, en Amérique du Nord, fait face à plusieurs défis de taille, soit une augmentation de la cadence de production, la mise en production de modèles incorporant de nouvelles technologies et une expansion aux États-Unis. L’espace d’entreposage dans l’usine devenant insuffisant, l’entreprise prend donc la décision d’établir une nouvelle relation d’affaires avec un fournisseur spécialisé dans le transport et l’entreposage afin d’ouvrir un nouveau centre 3PL « Third Party Logistics ». Ce 3PL aura la responsabilité d’entreposer une partie des pièces de l’usine et de les livrer en « kits » prêts à être utilisés sur la ligne de production. Les livraisons se font de façon séquencée à chaque cycle de production. L’inauguration du 3PL a eu lieu au printemps 2008.

À l’été 2008, l’entreprise constate que son fournisseur n’est pas en mesure de fournir un service de qualité. Les pièces sont livrées en retard et le degré de précision de l’inventaire n’est que de 85% (en valeur monétaire). La situation est très critique pour l’entreprise qui doit établir un plan d’urgence pour redresser la situation. Elle choisit donc GCC, déjà attitrée sur des mandats au sein de l’entreprise, pour remédier à la situation.
Le mandat était se rendre chez le fournisseur pour redresser les opérations à l’intérieur d’une période de 4 semaines dans le but de rétablir une précision d’inventaire de 98% (en valeur monétaire), d’éliminer les livraisons en retard et de s’assurer que le matériel arrive en bon état chez son client.

Étapes du projet

  • Analyser la situation rapidement chez le fournisseur et établir les priorités;
  • Établir des mesures de contrôle quotidiennes jusqu’à la fin de la crise;
  • Imposer des modifications dans les méthodes de travail : améliorer l’aménagement dans l’entrepôt, maintenir l’ordre dans les bureaux et l’entrepôt, etc.;
  • Proposer de nouvelles assignations pour certains employés ayant dépassé leur seuil de compétence;
  • Améliorer les méthodes d’empaquetage des « kits » et de chargements des camions; 
  • Supporter le fournisseur en lui enseignant les processus du client et les bonnes pratiques du génie industriel.

Résultats

  • Précision d’inventaire de plus de 98.5% (en valeur monétaire);
  • Livraisons en retard passent d’une moyenne de 4 par semaine à 0;
  • Les demandes de pièces en urgence dues à une négligence du fournisseur passent d’une moyenne de 8 par jour à moins de 3.