Faire, faire faire ou acheter ?

Quand est-il préférable de faire une activité à l'interne versus quand est-il mieux de l’externaliser ?

Il est souhaitable de garder à l’interne les activités dont les ressources spécialisées sont difficiles à trouver sur le marché. D’un autre côté, il peut être intéressant d’externaliser des activités pour lesquelles l’expertise à l’interne n’existe pas ou lorsque les économies d’échelles sont plus intéressantes ou lorsque l’activité a peu de valeur ajoutée. L’achat est à considérer lorsqu’un produit spécifique est coûteux à produire et qu’il en existe un semblable à moindre coût sur le marché. Un partenariat peut aussi être tout indiqué pour retirer un avantage concurrentiel stratégique.

Dans le livre World Class Supply Management, David Burt, Donald Dobler et Stephen Starling présentent une méthode facile pour définir s’il serait utile d’externaliser ou non.

Si l’activité n’est pas dans une de ces trois catégories, alors il est préférable de l’externaliser :

  • L’activité est critique au succès du produit, incluant la perception du consommateur de certains attraits importants;
  • L’activité nécessite une conception spécialisée et des compétences manufacturières ou des équipements spécialisés et le nombre de fournisseurs détenant cette expertise est limité;
  • L’activité cadre bien dans les principales compétences que possède ou souhaite développer l’entreprise et sont considérées stratégiques.