Les 5 « S » : Le pivot de l’amélioration continue

La méthode des 5S est l'une de plus importantes méthodes japonaises utilisées pour l'amélioration continue. C’est un préliminaire incontournable pour tout projet d’amélioration. Elle permet de construire un environnement de travail fonctionnel régi par des règles simples et efficaces.

L’implantation consiste en cinq étapes : 

1re étape : Éliminer (Seiri) 

La première étape consiste à éliminer tout matériel qui n’est pas nécessaire dans l'aire de travail. Il est recommandé d’identifier chaque article jugé inutile avec un collant rouge pour permettre aux employés de valider si les articles sont vraiment inutiles avant de les éliminer.

2e étape : Ranger (Seiton) 

La deuxième étape consiste à établir une place pour chaque chose et placer chaque chose à sa place. Chaque objet doit être visible et accessible. De plus on doit être capable d’identifier facilement les objets manquants. Dans le cas des tiroirs fermés, une liste des objets présents dans l’unité d’entreposage doit être visible de l’extérieur.

3e étape : Nettoyer (Seiso)

Maintenant que les objets utiles ont chacun une place, il est temps de nettoyer en profondeur les postes de travail et les équipements. Tout doit être propre; le plafond, le plancher, les outils, les équipements et les aires de travail. Ainsi, les pannes ou le mauvais fonctionnement d’un équipement sera diagnostiqué rapidement et le risque d’accident de travail diminuera inévitablement.

4e étape : Standardiser (Seiketsu)

C’est à la quatrième étape qu’il faut définir les responsabilités pour s’assurer que le travail est standardisé. Une technique éprouvée consiste à établir un plan de travail qui définit les tâches à effectuer pour chaque poste. Il est nécessaire d’établir des procédures et de les afficher.

5e étape : S'impliquer (Shitsuke)

La dernière étape consiste à s’assurer que l’effort déployé est maintenu. Pour ce faire, les audits internes sont de mise. Une équipe dédiée est alors responsable de faire l’évaluation de chaque poste de travail, à intervalle régulier. Cette équipe doit être composée de travailleurs et d’un représentant de la direction afin de montrer le sérieux du projet.

Les résultats des audits doivent être affichés à chaque poste de travail afin que les employés voient leur progression. Il est suggéré que cette performance fasse partie de l’évaluation des employés.

Le 5S produit des résultats spectaculaires et incontestables, il transforme physiquement l’environnement de travail ce qui se manifeste en termes d’habitudes de travail plus adaptées, d’amélioration de la sécurité, de la productivité et de l’environnement de travail. Comme toute méthode de gestion, pour avoir du succès, elle nécessite une implication forte de l’haute direction et une étape d’information, de formation et d’encadrement.