À quoi bon offrir des services d’ingénierie si ce n’est pas accessible ?

GCC s’est intéressée à la question et a saisi un réel besoin chez les PME manufacturières. Pour y répondre, nos experts ont développé le programme Ulink qui permet d’évaluer précisément le rendement de la production à une fraction du coût des solutions traditionnelles. Nous y reviendrons plus tard.

Toute entreprise a intérêt à définir, améliorer et automatiser ses processus, instaurer une culture d’amélioration continue, optimiser l’aménagement de ses espaces de travail et miser sur le développement durable, là où elle peut réellement faire des économies et réduire ses risques.

Plusieurs firmes de génie-conseil en excellence opérationnelle réalisent de grands projets chez des entreprises industrielles qui prennent à cœur le développement et l’optimisation de leur usine, leur technologie, leur chaîne de production et d’approvisionnement. Des projets d’envergure de la sorte nécessitent cependant de gros investissements et ne conviennent pas nécessairement aux besoins des PME manufacturières à faible maturité.

Qu’est-ce que l’industrialisation 4.0 ?

Généralement appelée le 4.0, l’usine intelligente ou l’industrie du futur, cette quatrième révolution industrielle vise à suivre, contrôler et optimiser les processus de production à l’aide de l’intégration de technologies. Cette transformation évolutive permet ainsi de produire des produits de meilleure qualité, réduire les coûts et les risques de l’entreprise.

Le monde industriel est porteur d’inégalités régionales et mondiales. En 2012, le niveau de productivité canadien était 24 % plus faible que le niveau américain.[1] Particulièrement au Canada, la productivité du travail est plus faible dans les petites entreprises. L’écart de productivité entre les États-Unis et le Canada continue de s’élargir. Peut-on rattraper ce retard ? Certaines entreprises canadiennes se démarquent nettement par une bonne gestion de leurs coûts, des économies d’échelles et par l’innovation. Pour faire face à une pénurie de main-d’œuvre spécialisée, à l’incertitude économique et à la hausse des coûts des facteurs de production et pour rester concurrentielles, les PME canadiennes doivent innover et optimiser leurs processus de production.

Et les PME dans tout ça ?

Un réel appel à l’aide s’est manifesté chez plusieurs PME qui n’avaient pas les moyens d’entreprendre de grands projets d’ingénierie. Le programme Ulink répond parfaitement à ce besoin. Adapté à la réalité des PME manufacturières, il permet de se diriger vers l’industrialisation 4.0. un pas à la fois. De plus, il a été développé de façon à réduire les coûts de collecte et de compilation des données. Générant des données plus précises et exactes, notre programme est 5 à 6 fois moins coûteux que la méthode traditionnelle qui implique la présence physique d’un expert en génie industriel.

Notre approche

Au lieu de réaliser un grand projet de plusieurs dizaines de milliers de dollars pour mesurer, analyser et implanter plusieurs technologies, nous vous proposons de commencer par de petits projets qui conviennent à vos besoins. Les entreprises à faible maturité ont généralement peu d’outils de mesure de performance. Par ailleurs, beaucoup de gestionnaires ont tendance à surévaluer le rendement de leur production et à ne pas bien connaître leurs besoins. Ils peuvent ainsi remplir notre questionnaire d’auto-évaluation gratuit et s’abonner à notre programme de collecte et d’analyse des données de performance.

Ensuite, selon les besoins et les champs d’amélioration déterminés, GCC peut réaliser de petits projets adaptés à votre situation.

En savoir plus sur notre programme Ulink

[1] André Léonard, Division de l’économie, des ressources et des affaires internationales. La productivité au Canada : concepts et enjeux. Bibliothèque du Parlement.

Do you Have a Good Posture at Work?

Sitting several hours a day can be very harmful to the human body. In fact, it is the sedentary lifestyle in general that is the big culprit. However, many jobs require sitting a good part of the day in front of a computer. So, what are you supposed to do? 

First, it is necessary to adapt your workstation according to your needs and morphology so that the environment does not become a source of stress and discomfort that could possibly affect your productivity and your well-being. The image below shows an adequate posture. 

Is it bad to sit? 

In fact, it is rather to remain in the same static posture that represents a problem. Working on the spot all day would not be more beneficial. Indeed, it puts pressure on our joints. An alternation of standing and sitting while working is ideal. Businesses are becoming more aware of this type of work and height-adjustable workstations are becoming more affordable. These allow employees to work sitting and standing, as they see fit, without having to change workstations. 

It is interesting to note that the rise in interest in this type of workstation began as a result of a publication of a study by the American Cancer Society. This study mentions that women sitting more than 6 hours a day versus those sitting less than 3 hours have a premature death rate of 37% higher. For men the rate is 18% [1]. 

Some tips to improve your posture 

There are several tips to adopt daily. Some experts suggest the 20-20 rule. For every 20 minutes of work, you would need to move for 20 seconds and, every two hours, you would need to move about fifteen minutes more actively. 

You have a meeting; do you really need to be seated? If not, why not do it while walking? Why not get the habit of having a smaller bottle of water that will require you to get up more often to fill it? Have your documents printed to a printer in another department! The exercise ball can also be used as an office chair. It helps to work the stabilizing muscles and obliges to keep the back straight. If you’re really motivated, there’s the treadmill-desk that lets you move while working. 

Shortly, there are all kinds of solutions. Each person is different and has their own needs and constraints. That’s why the best way to find out what you or your employees need is to work with an ergonomist who can analyze your workstations and make suggestions. 

In the meantime, here is a CNESST reminder for the layout of your workstation. 

http://aje.oxfordjournals.org/content/172/4/419 

Adoptez-vous une bonne posture au travail ?

Être assis plusieurs heures par jour peut être très néfaste pour le corps humain. En fait, c’est la sédentarité en général qui est la grande responsable. Or, plusieurs emplois nécessitent d’être assis une bonne partie de la journée devant un ordinateur. Alors que faire ?

Tout d’abord, il est nécessaire d’adapter son poste de travail selon ses besoins et sa morphologie pour que notre environnement ne devienne pas une source de stress et d’inconfort pouvant, éventuellement, nuire à notre productivité et à notre bien-être. L’image ci-dessus présente une posture adéquate.

Est-ce mauvais d’être assis?

En fait, c’est plutôt de rester dans une même posture statique qui représente une problématique. Donc, travailler debout sur place toute la journée n’est pas plus bénéfique, cela vient plutôt mettre de la pression sur nos articulations. Une alternance de travail debout et assis est l’idéale. Les entreprises sont de plus en plus conscientisées à ce mode de travail et les tables de travail à hauteur ajustable sont de plus en plus abordables. Celles-ci permettent aux employés de travailler assis et debout, comme bon leur semble, sans avoir à changer de poste de travail.

Il est intéressant de noter que la montée de l’intérêt envers ce type de poste a débuté suite à une publication d’une étude de l’American Cancer Society. Cette étude mentionne que les femmes restant assises plus de 6 heures par jour versus celles restant assises moins de 3 heures ont un taux de mortalité prématuré 37 % plus élevé. Pour les hommes le taux est de 18 % [1].

Trucs pour améliorer sa posture

Il existe plusieurs petits trucs à adopter au quotidien et certains experts suggèrent la règle du 20-20. Pour chaque 20 minutes de travail, il faudrait bouger 20 secondes et à toutes les deux heures, il faudrait bouger une quinzaine de minutes de manière plus active.

Vous avez une réunion, avez-vous vraiment besoin d’être assis ? Sinon, pourquoi ne pas la faire en marchant ? Pourquoi ne pas prendre l’habitude d’avoir une bouteille d’eau plus petite qui vous obligera à vous lever plus souvent pour aller la remplir ? Ou bien, faites imprimer votre document à une imprimante dans un autre département ! Le ballon d’exercice peut aussi faire office de chaise de bureau. Celui-ci fait travailler les muscles stabilisateurs et oblige à garder le dos droit. Et si vous êtes vraiment motivés, il y a le tapis roulant-bureau qui permet d’être en mouvement tout en travaillant.

Bref, il existe toutes sortes de solutions. Chaque personne est différente et a ses propres besoins et contraintes. C’est pourquoi la meilleure façon de savoir ce dont vous ou vos employés avez besoin est de faire affaire avec un ergonome qui pourra analyser votre poste de travail et vous faire des suggestions adaptées.

En attendant, voici un aide-mémoire de la CNESST pour l’aménagement de votre poste de travail.

http://aje.oxfordjournals.org/content/172/4/419

Notre nouvelle salle collaborative

GCC a décidé d’innover et d’investir dans une salle collaborative qu’on pourrait appeler la salle de conférence du futur ! Cette dernière est hautement technologique avec son téléviseur DEL et sa table multiprise. De plus, elle favorise la collaboration, le partage d’idées et la créativité avec son environnement de travail plus informel qui rapproche les gens.

Cette aire collaborative est multidisciplinaire puisqu’elle permet autant le travail en équipe que les présentations. Elle nous permet aussi d’afficher les nouveautés chez GCC en continu sur la télévision et sert d’aire d’attente pour nos clients. Passez nous rendre visite, la salle collaborative est utilisable depuis 2017. Elle sert d’ailleurs aux évènements promotionnels ainsi que de réseautage en plus d’être très utile pour la formation des nouveaux employés. 

Voici quelques photos pour vous donner un aperçu de notre espace de travail collaboratif.

 Mobilier Downtown, Artopex

MOBILIER DOWNTOWN, ARTOPEX

Our new Collaborative Room

GCC decided to innovate and invest in a collaborative room, which could be called the conference room of the future! The room is highly technological with its LED TV and power strip. In addition, it fosters collaboration, sharing ideas and creativity with its more informal work environment that brings people together.

This collaborative area is multidisciplinary as it allows teamwork as well as presentations. Also, it allows us to display GCC news continuously on TV and serves as a waiting area for our customers. Come visit us, the collaborative room is usable since 2017. It is also used for promotional and networking events and is very useful for training new employees.

Here are some pictures to give you an overview of our collaborative workspace.

 Mobilier Downtown, Artopex

MOBILIER DOWNTOWN, ARTOPEX

Formation Lean Six Sigma ceinture noire

GCC est fière d’annoncer qu’elle suivra une formation Lean Six Sigma Ceinture Noire durant l’automne 2016 et l’hiver 2017.

Suite à un programme de formation intensif de dix jours réparti sur cinq fins de semaine, nos conseillers auront acquis les compétences de gestion de projets et les outils de Lean Six Sigma qui adhèrent au flux DMAIC (Définir – Mesurer – Analyser – Innover – Contrôler). Cela leur permettra d’initier des projets d’amélioration complexes avec un potentiel à tous les niveaux d’une entreprise.

Dans le cadre de la formation, les participants devront réussir des examens théoriques ainsi que déposer deux projets en entreprise, l’un pour la partie Ceinture Verte, et l’autre pour la certification finale Ceinture Noire.  Ces requis ont pour but de démontrer que les candidats ont acquis toutes les compétences de gestion de projets et les outils de Lean Six Sigma.

La formation est divisée en douze modules, qui seront enseignés par un Maître Ceinture Noire (Master Black Belt) accrédité par l’IASSC et cumulant plus de 20 ans d’expérience dans le domaine manufacturier.

Joignez-vous à nous

Nous avons encore quelques places de disponibles pour assister à la formation à un prix concurrentiel.  Si vous êtes intéressé, veuillez communiquer avec nous.

Formateur: https://www.theleansixsigmacompany.ca/